Peindre avec du chocolat


EAT THE PAINT, c’est aussi et surtout un outil à VOTRE service. Que vous vouliez créer l’événement, susciter l’enthousiasme et la surprise, développer les capacités créatrices, la cohésion, le sens de l’adaptation et le dynamisme de groupe, ou que vous souhaitiez simplement offrir à vos invités une expérience rare et magique, EAT THE PAINT vous propose une gamme variée d’interventions et la compétence éprouvée d’une équipe professionnelle et passionnée.

Les outils du maître chocolatier

Atelier chocolat pour un team building
Proposez à vos invités de peindre des tableaux d’artiste avec du chocolat et de dégustez leur oeuvre

Le maître chocolatier intervient avant et avant le travail de l’artiste. Dans un premier temps, il doit préparer le chocolat. Il dispose pour cela de tempéreuses : ce sont des machines qui remplacent la technique ancienne du bain-marie ; elles permettent d’amener le chocolat, cassé en morceaux, à une température suffisamment élevée pour qu’il fonde et puisse être travaillé sous forme liquide.

Ces variations de température permettent une réaction du chocolat qui prend alors une apparence brillante, veloutée, caractéristique des chocolats travaillés par les plis grands maîtres chocolatiers : le chocolat a atteint ce que l’on appelle « l’état de mise au point ». Ces opérations requièrent une grande habilité. Le chocolat peut alors être incorporé au travail de l’artiste, de deux manières.

Le chocolat mis au point est d’abord utilisé pour confectionner la palette de l’artiste : préparé dans les règles de l’art par le maître chocolatier, il est mélangé aux plus fins pigments alimentaires. Le maître chocolatier intervient à nouveau une fois l’oeuvre achevée, lorsque les couleurs et le chocolat utilisés par l’artiste ont eu le temps de cristalliser (on appelle « cristallisation » le durcissement du chocolat fondu), le maître chocolatier utilise le chocolat qu’il a longuement mis au point pour recouvrir le dessin exécuté par l’artiste peintre.

Les outils du peintre

Pour réaliser un tableau, le peintre utilise tout d’abord un cornet de pâtissier, qu’on remplit de chocolat noir ou coloré. Les couleurs s’obtiennent en mélangeant des pigments alimentaires
dissous dans du beurre de cacao et/ou du chocolat blanc. Une fois le dessin en chocolat cristallisé, l’artiste peut appliquer des couleurs, à l’aide cette fois, de pinceaux, de spatules, … dans le mélange de pigments.

Ces couleurs ne cristallisent pas immédiatement : l’artiste peut ainsi mélanger les couleurs, estomper un trait, gratter le support afin d’obtenir différents effets : avec l’expérience, nous avons mis au point toute une série de techniques qui permettent d’obtenir des effets très proches de ce qui est réalisé sur une toile. Une fois le dessin et l’application des couleurs terminés, c’est au maître chocolatier de prendre le relais.

Contactez nous pour en savoir plus

Vous souhaitez un devis, une information ?

Contactez-nous (avancé)